20 juin
26 juil.

Athénée de Malaga


À l'occasion de la JOURNÉE MONDIALE DU RÉFUGIÉ, commémorée le 20 juin au niveau international, l'Athénée de Malaga montre son côté le plus consciencieux et le plus solidaire avec l'ouverture de deux expositions qui abordent sous un même thème le même sujet, souffrance que subissent les réfugiés syriens dans leur transit à la recherche d’une vie digne.

 

L'exposition " En Busca de Refugio " est une exposition collective de photographies organisée par le CEAR en collaboration avec la mairie de Madrid et l'Ateneo de Málaga.

L'objectif est d'apporter et d'illustrer l'odyssée des personnes fuyant les guerres et les persécutions. Il est composé de 25 photographies de 8 photographes et / ou photojournalistes qui témoignent de la réalité sinistre de l’origine, de la fuite, des migrations (principalement en Grèce) et de l’arrivée en Espagne. L'exposition présente des images d'une partie de ce terrible itinéraire. Un voyage couvert par des photographes tels que Olmo Calvo, Sergi Cámara, Alicia Petrachova, Pablo Tosco, Gabriel Tizón, María Contreras Coll, Santi Donaire et César Cid.

La Commission espagnole pour l'aide aux réfugiés (CEAR) défend le droit d'asile et les droits de l'homme depuis 1979, en promouvant le développement intégral des réfugiés fuyant des guerres ou des violations des droits de l'homme, des demandeurs d'asile, des apatrides et des migrants. besoin de protection internationale et / ou de risque d’exclusion sociale.

 

 

D'autre part, dans l'espace Frank Rebajes, l'exposition de l'artiste malagan Lola Villalba Racero est inaugurée , " BLACK DAY, FRAGILE WHITE" , un projet conceptuel consistant en des images de la désintégration et de la destruction des sculptures de 28 mains de glace , "Frágil Blanco", un pour chaque pays membre de l'UE, en tant que métaphore décrivant l'injustice, l'impuissance et les souffrances humaines causées par le soi-disant "pacte de honte" signé par les 28 pays membres de l'UE le 11 Avril 2016, qui a initié la déportation et les explosions de masse de réfugiés syriens. Ce jour a été appelé le "Jour noir " de l'UE par les organisations humanitaires.

Cette exposition, organisée par Victoria Abón, est le projet réalisé par Lola Villalba en tant que projet final du cycle supérieur de la photographie à la San Telmo School of Art.

Lors de la cérémonie d'ouverture qui aura lieu dans la salle de l'Assemblée Ateneo à 19h30, il y aura une table ronde avec la participation de Santi Donaire , photojournaliste indépendant et l'un des photographes de l'exposition ; Fabiola Barranco , journaliste et coordinatrice de l'exposition et Francisco Cansino , coordinateur territorial de la CEAR, Andalousie orientale.

 

Les deux expositions seront ouvertes au public du 20 juin au 26 juillet. Les heures de visite sont de 18h à 21h30 du lundi au vendredi.