Motors i Sports Sportif Mollerussa Lleida
12 Volts Magazine | Tout sur la technologie et accessoires pour véhicules

Vendredi 17 Avril 2015

CATALAN ET PAYS BASQUE ignorent la nouvelle DGT radar de la politique


DGT en Février annoncé des changements majeurs dans son radar politique. Le nouvel accent mis sur leur emplacement (DGT annoncera le lieu possible des radars mobiles, la plupart des routes secundàries- sur leur site) et les marges d'erreur. En ce sens, une demande maintenant que l'on appelle la tolérance 7, qui peut être très bien quand un véhicule dépasse 7 kmh les limites, si elles sont inférieures à 100 km / h. Lorsque la limite est plus élevée, il sera bien dans le véhicule dépasse la limite de vitesse de 7%.

[IMG # 3704]

Eh bien, avoir transféré la responsabilité de la circulation, la Catalogne et le Pays basque peuvent choisir leurs habitudes et de la gestion, cette fois, il semble que les deux communautés ont décidé d'ignorer le nouveau radar politique.

Catalogne ne appliquera pas les nouvelles marges

En Catalogne, le «alter ego» de la DGT -le service TRANSIT catalane a annoncé qu'elle modifiera ses marges lorsque sanctionné pour excès de vitesse, car il indique que les marges sont plus élevées et la multipoint ses radars uniquement lorsque la limite est dépassée de 10%.
En outre, tel que rapporté Autobild.es le Service Catalan de la Circulation décrit comme «l'engagement à la galerie" annonce sera visible tous les radars et annoncé. Assure qui ont aucun problème à dire où leur, mais qui semble un "écart" se assurer que la liste sera publié après sanctionner l'utilisation de détecteurs de radars. En outre, la transparence de la Catalogne de l'avocat, mais considéré comme irréalisable marque l'emplacement des radars mobiles et beaucoup moins de capturer des images de l'air (et que d'Avril, la Catalogne a son propre radar Pegasus).

Pays basque maintiendra sa politique

Le Pays Basque, quant à lui, de gérer le trafic à travers la Direction de la Circulation Département de la sécurité du gouvernement basque, a indiqué l'agence dans la revue «intéressées» ne ont pas l'intention d'apporter des changements dans leur radar politique »en tout temps, ont adopté des mesures que nous considérons comme la plus appropriée et nous continuerons à étudier toute mesure qui pourrait avoir pour objectif de réduire le nombre d'accidents de la circulation, et donc la baisse le nombre de personnes tuées et blessées sur la route, mais maintenant il n'y a pas de plans pour changer ".

Magazine Article 12 volts de 17/04/2015